18 décembre 2012

Bee Api

 En 2014:

25 kilos de miel récoltés cet été.

Moins que l’an dernier, car une des ruches a périclité. Cela fait tout de même plus de 8 kilos de miel par ruche!

En  2013:

35 kilos de miel récoltés, cet été.

Un premier résultat prometteur.

Retour en images sur cette étape clé du projet Bee Api at Upi.

Le projet

Le projet a été créé en octobre 2011 pour sensibiliser les étudiants du Campus René Cassin à l’importance des abeilles, aux conséquences de leur disparition et aux solutions possibles à mettre en place.

Le projet est ouvert à touset plus particulièrement aux étudiants et au personnel administratif des écoles du campus.

C’est un projet concrétisé grâce au soutien d’un apiculteur professionnel (Florent Guillaud, ancien étudiant à l’IDRAC) et spécialiste des insectes.

Ce projet est organisé autour de différents pôles (apiculture, sensibilisation, communication, et essaimage pour monter un partenariat avec des entreprises).

Les abeilles, ces insectes indispensables…

Bee Api souhaite sensibiliser à l’importance des abeilles mellifères mais également des abeilles sauvages. Les insectes, et principalement les abeilles, sont les premiers responsables de la pollinisation des plantes à fleurs. Sans elles, c’est tout simplement une grosse partie des ressources alimentaires dont dépend l’homme qui disparaîtrait. (80 % des espèces végétales connues)

…mais en danger !

Et toutes les espèces sont menacées ! Elles se raréfient à cause de différentes pratiques : emploi généralisé de pesticides, fauchage intensif etc.

Le saviez-vous ? 

On dénombre environ 1000 espèces d’abeilles en France (sur environ 20 000 espèces dans le monde), mesurant de 2 millimètres à plusieurs centimètres. La plus connue, Apis mellifera, est la seule espèce mellifère, c’est-à-dire capable de produire du miel grâce à sa semi-domestication. Toutes les autres sont des abeilles « sauvages »,  en majeure partie solitaires.