25 novembre 2012

Historique


En route pour 2016, avec de nombreux projets à venir à suivre dans les actualités du site de René Sens,

et sur notre page Facebook !

 

Voici un bref historique des actions faites par René Sens (ex-aDDu) depuis sa création.

2012-2013

En 2012-2013, les projets mis en place ont continué de faire leur bout de chemin.

  • Repris par Valentin Phelippeau, le projet Bee Api a continué de fleurir et compte aujourd’hui 4 ruches se trouvant au rez-de-jardin du Campus René Cassin. La première année a permis de récolter 35 kilos de miel avec seulement 3 hausses installées, c’est une belle réussite ! Les pots de miel sont désormais en vente par le biais du Panier de l’UPI.
  • Le Panier de l’UPI a compté 53 paniers de légumes bio au deuxième semestre et a continué ses distributions durant l’été. Grâce à notre soutien, des agriculteurs comme André et Michel Charvolin ont pu obtenir, après deux ans à nos côtés, le label AB (Agriculture biologique).
  • René Sens s’est internationalisé avec le projet Païnaï. Soutien à la permaculture, ce projet envoie depuis plusieurs années des étudiants stagiaires dans une ferme au Nord de la Thaïlande afin de soutenir l’initiative de Sandot, le fermier. Attirés par le projet, d’autres étudiants se sont lancés dans l’aventure au Royaume-Uni et en Argentine.

 

Le bureau de l’aDDu (René Sens), présidé par Julie Pinson, s’est attaché à travailler sur la communication externe de l’association et sur le re-lancement de la commission développement durable.

  • Le site internet a été réorganisé, les informations ont été remises à jour et la réflexion sur notre charte graphique a permis de rafraîchir l’image de l’aDDu (René Sens). L’ensemble de la communication a été menée par un binôme, formé par Aurèle Alloula et Laura Foullu, alliant respectivement créativité et efficacité.
  • Un questionnaire sur le développement durable à l’UPI a été diffusé durant le mois de mai afin de faire un état des lieux des attentes, des pratiques, des connaissances et des engagements de chacun sur le DD. L’objectif ? Relancer la commission Développement Durable (en sommeil depuis deux ans), chiffres à l’appui !

 

Merci à Yann-Marie Coulombez, vice-présidente interne, ainsi que Margaux Marrot et Anton Pessey-Magnifique, co-chargés du Panier de l’UPI, pour leur investissement.

 

2011 – 2012

En 2011-2012, un travail de restructuration a été mené par le bureau, présidé par Emeline Ivars, rendant l’aDDu plus professionnelle et le travail des membres plus efficient : création de guides de passation, de fiches de poste, d’une charte éthique ; la rédaction de nouveaux statuts et d’un règlement intérieur ; la refonte du suivi de la trésorerie et la création d’outils Excel adéquats, etc.

  • En septembre 2011 est né le projet Bee Api at Upi, propulsé par Tony Nello et rassemblant une équipe dont le dynamisme a permis l’organisation d’un atelier de construction de nichoirs pour abeilles sauvages dans le cadre de la semaine du Développement Durable la première semaine d’avril.
  • Cette année a été également l’occasion de mener une réflexion sur la stratégie et l’organisation du projet SEL, orchestré par Nadia Mengucci. Son objectif est d’aboutir à la création d’une plateforme informatique qui permettra aux membres du campus de s’échanger et de partager leurs compétences, des services ou des biens en dehors du cadre marchand.
  • L’aDDu a soutenu l’équipe du projet Mont Blanc « Respect it – Enjoy it » qui a entrepris début juin 2012 l’ascension du Mont Blanc avec pour mission de faire de la sensibilisation sur la gestion des déchets. Pour ce faire, ils ont notamment récupéré de nombreux détritus sur leur chemin qui ont depuis été assemblés en sculpture et œuvre d’art par l’artiste Andy Parkins. L’exposition est déambulatoire pour permettre la sensibilisation d’un large public.
  • Et bien sûr, toujours le développement du Panier de l’Upi, projet phare de l’association, créé en octobre 2010 par Delphine Picavet puis repris par Julie Pinson.

 

Un grand merci au reste du bureau (Floriane Carpot, Camille Panczer, Lionel André et Kevin Vanwymeersch) ainsi qu’à l’équipe du projet SEL (Victor Renaud et Mathilde Labrunie). 

 

2010

C’est grâce à une campagne de communication d’envergure menée par l’UPI (avec notamment un grand et beau logo « campus responsable » collé sur la façade du bâtiment), que toute une nouvelle équipe d’étudiants, menée par Hicham Guezouli, a repris les rennes en février 2010. En deux mois, un nouveau site internet version 2.0 a vu le jour, commentant toutes les actions menées depuis et les projets à venir. Pour l’accompagner, l’aDDu s’est dotée d’une page Facebook qui grandit chaque jour grâce à vous !

2009

Avec la commission développement durable nouvellement créée, et en partenariat avec l’aDDu, l’ensemble des directions s’est engagé dans une politique de développement durable de plus en plus ambitieuse. Nous soulignons l’implication d’Edna Ferber (ancienne directrice de l’ICL) sans qui la commission n’aurait pu voir le jour et grâce à qui l’UPI (Université Professionnelle Internationale) est devenue membre de l’initiative Campus Responsables.

“Cette expérience fut fondatrice pour moi et extrêmement enrichissante. Mon conseil : lancez-vous dans l’aventure, vous ne le regretterez pas ! Durablement” Béatrice Personne – Seconde présidente de l’aDDu, le 10 Avril 2010.

2008-2009

C’est donc avec une nouvelle équipe très dynamique et engagée que l’aDDu a repris du service pour la deuxième année.

Hormis des actions de sensibilisation (organisation de la semaine développement durable, soirée, expositions, conférences…), cette nouvelle équipe s’est surtout attachée à se faire connaitre des directions des écoles.

 

 

2006-2007

Tout a démarré à la fin de l’année 2006, dans la tête de Margaux Rat, d’un caractère volontaire alors qu’elle entame sa deuxième année de BTS GPN. C’est avec quelques autres élèves de l’IET et de l’ESCD 3A (deux écoles faisant parties du campus de l’UPI) que Margaux fera naître le projet avec elle.

Le 15 février 2007, nous étions tous réunis pour une première assemblée générale. L’aDDu est née ! Il fallait maintenant passer à l’action et se faire connaître !
La première action de l’aDDu s’est déroulée durant la semaine du commerce équitable. Puis, les membres de l’aDDu ont su récolter les signatures de plus de 500 Upiliens (étudiants et professeurs), qui soutenaient notre action telle qu’elle était définie dans notre charte. Finalement, avec le support d’affiches reprenant les données de consommation du bâtiment, nous avons mené une action de sensibilisation.